Journal de bord d'une (presque) prof de français!

07 août 2008

Attention, ça tourne!

J'ai l'honneur (et aussi l'appréhension) de vous annoncer que ma vie prend un tournant décisif! En effet, je passe de ma petite vie d'étudiante à ma grande et toute nouvelle vie active! Je suis, en quelque sorte, la chenille qui sort de sa chrysalide pour s'envoler dans le ciel, à la fois vaste, excitant et inconnu, rempli de mille et un dangers et surprises.

Oui, c'est officiel, à la rentrée 2008, je serai professeur de français dans un collège-lycée jusque juin 2009.
Cette année promet d'être (comme déjà dans dit dans mon billet précédent) riche en surprises mais aussi en émotions, en découvertes, en tout!!

J'aurai (j'espère) la joie d'enseigner le français à une classe de 3ème, une classe de 2nde BEP et une classe de 1ère bac pro (hôtellerie).

Le stress monte: Je ne sais pas du tout comment on enseigne le français en lycée professionnel!!!
La pression aussi: J'ai deux classes avec des examens finaux (brevet et bac français)!!!

Je vais maintenant me renseigner sur les programmes, les manuels et commencer à préparer les cours, à m'organiser, à acheter mon matériel...

"Le sort en est jeté!"

Posté par profrancais à 13:52 - Commentaires [3] - Permalien [#]


01 août 2008

Rêve prémonitoire?

trefle1

Qu'est-ce qu'un trèfle à quatre feuilles vous évoque? Personnellement, il m'évoque un rêve. Oui, un rêve que j'ai fait il y a maintenant quelques jours. J'ai, en effet, rêvé que je trouvais un trèfle à quatre feuilles. Je me suis mise alors tout bêtement à regarder les brins d'herbe et les trèfles de plus près, à chercher l'apparition de l'un d'entre eux, mais aussi à mettre à contribution des amies... En vain... je n'ai jamais trouvé de trèfle à quatre feuilles... Quelle histoire bien bête, me direz vous...

Eh bien, non! J'étais décidée à ne pas en rester là! J'ai rêvé, n'est-ce pas? Je devais donc chercher la signification de cette illusion dans un dictionnaire adéqua! Il y était écrit, face à la dénomination "trèfle": "Bonheur et réussite." Ohoh!! Bonheur et réussite... Justement les deux mots auxquels je faisais allusion dans mon billet précédent!

Je ne sais pas si c'est ce rêve qui m'a redonné confiance en la vie, mais depuis cette nuit extraordinaire, je me rends compte que ce rêve se réalise!

Prenons une première feuille... Nous l'appelerons "Amour". Ah, l'amour! il m'a quitté il y a plus d'un an. Je n'avais plus vraiment confiance en le sexe opposé ni même en l'amour lui-même. Or, il y a quelques semaines, j'ai rencontré un sourire, un regard, et finalement, les lèvres... d'un chti d'adoption (pas du tout influencée par le cinéma!)! Je n'en dirai pas plus pour le moment, puisque nous venons à peine d'écrire la première phrase de notre histoire! Suspens 1!

Maintenant, une deuxième feuille: "Concours". Je me suis inscrite à une formation à distance afin de tenter encore ma chance au concours. J'ai reçu les cours ce matin même, et je peux vous dire que, au vu des différents dossiers que j'ai parcouru, l'année universitaire 2008-2009 va être tendue!!! Suspens 2 :)

Une troisième feuille... "Travail". Comme je vous l'avez dit dans mon précédent billet, ce mot ne m'évoquait rien puisque ne s'associant pour le moment à aucun poste. Or, cet état de faits a changé depuis quelques jours: j'ai l'immense joie de vous annoncer que j'ai un poste à l'année!! Je ne peux pas encore vous en dire plus, car j'attends moi-même de savoir les classes exactes et l'emploi du temps. Suspens 3 ;)

Enfin, la quatrième feuille... A vrai dire, je ne suis pas encore sûre de son nom. Est-ce "Santé"? "Famille"? Ce petit trèfle à quatre feuilles semble me réserver encore bien des surprises! Suspens 4!!

Ce rêve et ce trèfle m'ont permis de retrouver ma force qui s'était affaiblie ces derniers temps. J'ai maintenant la rage de vaincre (obtenir ce concours), l'envie d'aller loin (nouvelle vie à la rentrée!!), et la joie de vivre (merci Ben).

J'espère qu'il en va de même pour vous, et si votre vie vous semble noire, pensez à une chose: la roue tourne!

Gros bisous à tous!!

Posté par profrancais à 17:59 - Commentaires [1] - Permalien [#]

09 juillet 2008

L'école est finiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiie!!!!

Cela fait maintenant une semaine que j'ai quitté Montmirail. Ce petit collège va me manquer, ses professeurs (pas tous), ses élèves (pas tous non plus), ses salles, sa cantine...
J'ai passé un mois et demi à essayer d'enseigner. Je dis bien "essayer" parce que les élèves, en général déjà mais en plus arrivés à la fin de l'année, ne sont pas toujours réceptifs!
Ils m'ont bien fait rire pour certains, d'autres m'ont franchement mise en colère.. Mais, dans l'ensemble, je les remercie tous: je me suis levée à 5heures du matin avec la motivation de les voir, de partager non seulement les belles histoires du français mais aussi le quotidien du collège avec eux. Certes, revoir certains professeurs/collègues m'était agréable aussi.
Pour clore ce remplacement, j'ai eu droit à un repas de fin d'année avec tout le personnel du complexe (le collège fait partie d'un ensemble maternelle-élémentaire-collège) et aussi à un cadeau de la part de la nouvelle directrice: une plante fleurie!! C'était super.

A la rentrée? Rien de sûr à 100%. Par conséquent, je ne m'étalerai pas sur ce sujet. Une chose est sûre à 100%: Je dépends toujours du bon vouloir de ces messieurs de l'Académie.

Et voilà, c'est les vacances et je m'ennuiiiiiiiiiiiiie :( Oui oui, entre revoir les Bulletins Officiels, la merveilleuse Histoire du Latin et ses littérateurs, les livres que je (dois) lis/re, mes petites sorties... je m'ennuie. Non sérieusement, je sais ce qui me manque. Deux choses. Essentielles à mon bonheur. Et ce n'est pas gagné. Ces deux choses ne dépendent pas que de moi. Donc, si pour moi, c'est bon... l'autre partie a tendance à faillir...

Enfin, j'espère que vous passerez de bonnes vacances ou un stage intéressant pour ceux/celles qui continuent leur cursus universitaire cet été.

P.S: Félicitations aussi pour celles qui ont réussi leur Capes! Et, Marie-Laure, je t'invite, bras dessus, bras dessous, à remettre le couvert cette année, et, je l'espère, pour la dernière fois!!

Posté par profrancais à 19:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 mai 2008

Changements

Bonjour les amis!!

Je viens de lire mon dernier billet et je me suis dit "Comme la vie peut changer en un temps si court!". Effectivement, ma vie a beaucoup changé depuis...

J'ai eu les résultats de mes examens.. J'ai raté les écrits de même pas un point! Je m'y attendais quelque peu. Cependant, mes notes ne sont pas mauvaises dans l'ensemble. J'ai fait un hors sujet en dissertation, ce qui ne pardonne pas, vu le coefficent de cette épreuve.
Cependant, je n'ai pas eu le temps de pleurer beaucoup. Dès le lendemain, j'apprenais que j'étais demandée pour un poste.

Donc, je suis en poste depuis deux semaines environ et, ce jusqu'à la fin de l'année. Je suis très contente, même si le fait de se lever à 5h le matin pour avoir une heure et demie de route me fatigue un peu. Les élèves sont gentils dans l'ensemble, les prof très sympa. C'est vraiment le bonheur quand je suis là haut, et ça me manque même le week-end!
Je fais donc de nouvelles rencontres - non, pas amoureuses pour le moment, mais je pense avoir encore le coeur un peu meurtri - et j'en perds également.. Je viens de perdre un ami de 4 ans, à cause d'une soit-disante amie qui lui a monté le chou contre moi.. Je suis toujours étonnée de voir combien nous ne connaissons jamais les gens comme on le croit, et que la confiance qu'on peut donner est très très fragile. En deux jours de temps, une amitié de 4 ans envolée, brisée, déchirée pour une amourette, une fille facile, des mensonges..

La vie file. On n'a pas le temps de s'attacher à des gens qui n'en valent pas la peine, qui vous demandent d'être une autre personne. J'ai besoin d'aimer et d'être aimée, mais pas de façon aussi maladroite.
Et la vie me fait rencontrer des personnes nouvelles et intéressantes, des lieux inconnus. Alors, même si je n'ai pas rencontré encore l'homme de ma vie, même si je n'ai pas mes écrits, même si des gens s'amusent à faire souffrir les autres, je suis heureuse de vivre parce que je suis en bonne santé, parce que j'ai de vrais amis, parce que ma famille est encore à mes côtés, parce que je fais le métier qui me plaît. Tant pis si je ne plais pas à tout le monde! Je suis comme je suis.

La morale de l'histoire, c'est: vivons!

Posté par profrancais à 18:12 - Commentaires [2] - Permalien [#]

12 avril 2008

Avril 2008

Bonjour bonjour!!

Comme j'ai vu que le printemps pointait le bout de son nez, j'ai décidé de l'imiter:

... ME VOILA!!!!....

Je connais d'avance votre question: comment se sont passés les écrits?? Et, vraiment, non mais vraiment, je ne sais quoi vous répondre... J'ai passé trois jours horribles. Les épreuves étaient très très dures. C'est comme si je passais un nouveau concours. On le sait tous, le nombre de postes a diminué cette année, donc le nombre d'admissibles aussi. Pour ne rien vous cacher, je les sens très mal ces écrits. Je n'en dirai pas plus: rendez-vous le 16 mai.
Après la semaine des écrits, pas de repos. L'IUFM est sans pitié!! On a eu droit à une semaine de stage. C'est vrai que ça change des cours habituels. Cependant, une semaine à observer des classes, au même titre qu'un élève (j'étais assise au fond de la classe - j'ai bavardé même avec certains de mes voisins, pour entrer dans la peau du personnage... que je n'ai pas vraiment quitté), c'est franchement ennuyeux. Heureusement, ma conseillère pédagogique m'a donné l'occasion de prendre la classe en main. Mais je n'étais pas celle que je suis d'habitude lorsque je suis devant une classe. En effet, lors de mes remplacements, quels qu'ils soient, je ne reste jamais assise au bureau, j'investis l'espace (je marche entre les rangs ou devant les tables, j'écris au tableau, je me sers même des lumières durant certaines de mes expériences, etc.) et je parle sans contrainte aux élèves (je me permets même quelques boutades - enfin, je suis souvent la seule à les comprendre, et ce n'est pas parce que mes élèves sont trop jeunes, juste que j'ai un humour parfois un peu décalé). Au contraire, lors de ce stage, j'étais limite cramponnée au bureau, assise les jambes croisées (ou écrasées, au choix), je ne cessais de regarder la prof (par peur de dire des bêtises)... J'aurais aimé faire en sorte que la prof n'ait rien à dire, ne pas la laisser parler! Je crois que j'aurais surtout aimé qu'elle ne soit pas là. A part ça, les professeurs sont très sympa, les professeurs M ont le goût des blagues douteuses (enfin, c'est le cas pour tous les M).

C'est après ce stage que j'ai eu le droit d'être en vacances. Enfin de vraies vacances!! Quel bonheur!! D'ailleurs, j'en profite pour vous souhaiter de bons plaisirs, de bons loisirs, de bon repos, de bonnes gourmandises, de bons voyages, de bonnes sorties, de bons fous rires, et, surtout, je vous envoie pleins de bisous légers, légers, légers... comme des vacances doivent l'être!

Quelques idées:

la montagne: sapin_neige_hiver_snow_saisies_921500

ou la mer: plage_mer_promenade_lacanau_gironde_654591

ou la campagne:

foret_arbre_campagne_magie_kerdalo_892488

ou le ciel? 16_sunset

Sinon il reste le Home, Sweet Home ;)

Posté par profrancais à 20:51 - Commentaires [1] - Permalien [#]


26 février 2008

Devenue un moine reclus

Comme le montre le titre de ce billet, je dédicace ce dernier à toutes celles et à tous ceux qui révisent en ce moment leurs examens, et, plus particulièrement, à ceux (même si j'aurais plutôt tendance à dire "celles") qui travaillent leur CAPES de Lettres Modernes (pour ceux qui n'auraient pas suivi, on trouve souvent l'expression "moine reclus" dans Le Roman de Renart, oeuvre au programme d'ancien français).

Voilà pourquoi cela fait longtemps que je n'ai pas écrit ici. En vérité, je n'écris plus ailleurs non plus, si ce n'est sur mes fiches de révisions... Je ne dessine plus non plus... Je ne sors plus.. Je ne vois plus personne... Et cette maudite solitude commence à bien me peser. Si au moins, si seulement, hélas, elle pouvait payer...

"Mes" élèves aussi me manquent. J'ai eu un appel de l'établissement au sein duquel j'avais effectué le remplacement de janvier. Malheureusement, le remplacement, cette fois, tombait très mal: une semaine juste avant les écrits. Totalement impossible. Non seulement, je dois travailler, mais je dois aussi me reposer pour être en forme pendant trois horribles jours d'intense stress et concentration.

D'ailleurs, je vais aller au pays des rêves maintenant, avant de retrouver mon bon Seigneur: le CAPES. Peut-être que d'ici trois semaines, un prince charmant viendra me réveiller? Enfin, ne vous inquiétez pas, j'ai un bon réveil. Je reviendrai donc par ici après les écrits, avec ou sans conte de fées!

Posté par profrancais à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 janvier 2008

Janvier 2008

Une nouvelle année a donc commencé.
Je ne sais pas encore ce qu'elle va m'apporter.
En tous les cas, elle m'a apporté du bonheur pendant quinze jours.

Quinze jours où on m'a donné la chance d'enseigner. Enseigner dans mon ancien collège! Voilà plus de dix ans que j'ai quitté ce lycée (j'ai fait le collège et le lycée dans le même établissement). Comme cela était étrange de me balader dans ces couloirs que j'ai fréquenté pendant sept années!! Sept années où j'étais persuadée avoir brisé un miroir... Que de souvenirs... J'ai monté des escaliers, j'ai touché la rembarde, et j'ai retiré ma main: je me suis souvenue qu'un gamin de ma classe avait vomi sur cette même rembarde!! J'ai revu le maudit banc... j'ai revu les professeurs que je n'aimais pas! J'ai revu les professeurs que j'adorais... Ils m'ont reconnu aussi... Ils ont vieilli, et moi aussi. Je ne suis plus tout à fait la même, même si physiquement, je n'ai pas beaucoup changé. J'ai essayé d'apprendre un peu de français à une classe de 6è et à deux classes de 5è. J'ai essayé de leur donner envie d'apprendre le français, d'aimer le français. J'ai essayé de le rendre concret: on a fait des expériences dont ils étaient les principaux acteurs. Ils ont adoré, et j'ai adoré. Mon dernier jour, c'était vendredi dernier. Les 6è étaient très heureux de me voir partir... J'étais un vrai gendarme!! et les 5è m'ont applaudi... je me suis trouvée toute petite devant eux, sur mon estrade, les regardant en train de m'applaudir avec de grands sourires... J'avais les larmes aux yeux... Ils n'avaient pas envie que je parte et je n'avais pas envie de les quitter.

C'est fini. Retour au capes. 102 postes. Des épreuves horribles. J'ai l'impression de ne rien savoir. J'ai un mois pour tout apprendre. Aucun courage.

Il fait beau. Il paraît que les gens sont heureux quand il fait beau. C'est vrai que c'est agréable, mais ça l'est encore plus quand on n'a rien à faire, rien à apprendre, aucune pression, le coeur léger... le coeur amoureux?

Je ne sais pas ce que cette année me réserve,
mais elle m'aura au moins donné ces 93 élèves,
ces 93 petits rayons de soleil plus ou moins lumineux...
Amoureuse de ce boulot?
Oui, sûrement...

Posté par profrancais à 11:56 - Commentaires [5] - Permalien [#]

30 décembre 2007

Les profs de fac (2)

Je viens de lire un commentaire au premier billet de ce chapitre. Je me suis demandée si l'auteur de ce message avait déjà été étudiant dans sa vie, et si oui, dans quelle ville? La fin surtout m'a suprise. "Les profs prennent du temps pour aider les étudiants"... Oulàlà, revenons un peu sur terre, si vous le permettez.

D'une part, les profs de fac sont payés! Eh oui, vous pensez bien qu'ils ne font pas ça gratuitement!! Donc, ils sont payés, ils ont les heures qu'ils désirent, et prennent le temps quand ils le veulent bien. Oui, ils ont une vie, j'en suis sûre... mais est-ce une raison pour profiter des autres ainsi?
D'autre part, ils ont fait de longues longues études (toutes, bien sûr, financées)... le plus souvent, à Paris (ça fait mieux et c'est mieux considéré)... et finalement, quand ils arrivent en cours, ils manquent totalement de pédagogie (chose terrible) et nous balancent des polycopiés... pour nous parler de leur vie privée (on parle de la nôtre, nous?), pour parler de leurs opinions politiques (on est en lettres modernes, pour un concours, je précise), ou - encore pire - nous dire "Vous n'avez rien compris" et nous répéter la phrase que l'un d'entre nous a énoncée... Beaucoup de profs de fac pensent tellement être au-dessus des autres (et plus particulièrement de nous autres étudiants, "de vraies petites m****") qu'ils ne font même pas attention à nous (d'ailleurs, pas de regards, pas de sourires...).

Certes, tous les profs ne sont pas comme ça. D'autres - en plus petit nombre - aiment leur matière, aiment la faire partager, prendre vraiment du temps pour nous (et non pour nous lâcher 1 mois avant le concours)... Mais ils se font rares.

P.S: je préviens toujours mes profs quand je suis absente (même si c'est de l'imprévu), enfin, ceux qui me préviennent quand c'est leur tour!! J'appelle ça du respect mutuel: notion essentielle pour enseigner où que ce soit!

Posté par profrancais à 17:28 - Commentaires [3] - Permalien [#]

29 décembre 2007

L'après-Noël

Le Père Noël dort tranquillement près du feu, pendant que la Mère Noël discute avec sa grande copine, Caroline (mais non, ce n'est pas Mme Ingals mais la vraie maman de Blanche Neige)... Quoi?... Vous ne me croyez pas?? Han!! Quel sacrilège!! ... Hum... Vous, vous n'avez pas dû être beaucoup gâté... Enfin, tout la vie de la famille Noël a repris son cours. Et la nôtre aussi.

J'ai relu la liste que j'avais écrite au Père Noël, et - comme je m'en doutais - il est ruiné. C'est certainement dû au fait que plus personne ne croit en lui. En effet, il ne m'a pas apporté tout ce que j'avais demandé. Je résume:
Il a réussi à débloquer la fac. Ca, j'en suis bien contente. Car, à deux mois du concours, on a besoin d'avoir des cours réguliers. Cependant, il n'a pas pensé à remplacer notre professeur d'ancien français qui part en année sabatique dans un mois. Chose qui me révolte. Enfin, passons. Fac débloquée. Cadeau réussi.
Il a réussi à me donner du temps, mais au détriment de l'amour. Qu'est-ce qu'on préfère? Le temps ou l'amour? La réponse mérite-t-elle vraiment d'être écrite? Ainsi, je suis contente d'avoir un peu plus de temps pour travailler mon concours, mais tellement triste d'avoir été privée de cet amour que j'avais souhaité en dernier lieu.

L'année 2007 aura été dur pour moi, à tous les niveaux. Du début à la toute fin.
Espérons que l'année 2008 saura me rendre le sourire et emplir mon coeur d'amour (peu importe sa source). A ce propos, j'ai déjà une bonne (enfin, j'espère!) nouvelle: je vais pouvoir reprendre mon rôle de professeur de français du 14 janvier au 24 janvier. De plus, j'ai un nouvel élève en cours particulier. Je n'ai pas encore prévu quand je pourrai le prendre, mais j'y arriverai!! Je me donne beaucoup de choses à faire, c'est vrai, mais, plus on est occupé, moins on s'occupe de soi!!

J'espère que votre Noël a été aussi joyeux que vous l'aviez espéré. J'espère également que vos vacances se passent bien. Enfin, je vous dis à l'année prochaine =)

Posté par profrancais à 21:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

28 novembre 2007

Ma liste au Père Noël

Nous voilà à quelques semaines de Noël, et la grande question de la plupart des gens est: "Qu'est-ce que je vais acheter pour Noël?" (ou la variante égocentrique: "Qu'est-ce que je vais demander pour Noël?").
Bien que cette question ne fasse pas partie, à l'heure actuelle, de mes préoccupations majeures - et mineures - , je souhaite tout de même répondre à ces questions.

Qu'est-ce que je vais acheter pour Noël?
Aucune idée!! Donc, on va passer à la seconde, un peu plus intéressante:
Qu'est-ce que je vais demander à Noël?
En fait, certaines personnes m'ont déjà demandée ce que je désirais recevoir en cadeau à Noël. Malheureusement, mes réponses ne les satisfont jamais.
Il y a quelques temps, j'aurais demandé un petit copain. Finalement, aujourd'hui, je remplacerais volontiers le petit copain par du TEMPS!!! Le temps m'aiderait à faire tout le travail qu'on me demande et que je me demande (au passage, je veux bien du temps pour muscler et élargir mon cerveau: j'ai l'impression qu'il est trop petit pour tout assimiler!); cela me laisserait peut-être un moment pour rencontrer ce petit copain (s'il existe quelqu'un d'assez téméraire pour sortir avec moi!!); sinon, je pourrais toujours profiter de ce "temps-bonus" pour dormir, jouer, lire (ah non, ça, c'est fait partie du travail que je me demande), dessiner, écrire, etc.; enfin, je pourrais m'occuper des achats de Noël!!
Autre cadeau que j'accepterais plutôt deux fois qu'une: l'arrêt du blocage! Ras-le-bol de montrer patte blanche à chaque entrée de batiment, ras-le-bol de perdre une demie-heure de cours pour trouver une salle de libre où travailler enfin, ras-le-bol d'entendre des inepties (du genre "On n'a pas besoin des profs")!!
Jamais deux sans trois... Je réfléchis... Ah! peut-être le plus réalisable (oui, j'ai peu d'espoir pour le deuxième puisque nos chers camarades bloqueurs ont décidé de continuer le mouvement pour la 3è semaine consécutive!)...  De l'amour!! Non, non, je vous arrête, ce n'est pas le petit copain que je veux. Voyons! Réfléchissez!! L'amour, ce n'est pas seulement le petit copain, c'est aussi la famille et les amis. Voilà: j'aimerais mes amis autour de moi (au moins pour mon anniversaire, histoire de faire passer plus facilement la pilule - je prends tout de même un an de plus!!) et j'aimerais que ma famille passe Noël en harmonie =)

Voilà ma liste pour le Père Noël. Ah, mince, je vais peut-être devoir payer pour tout cela, comme il faut payer pour embrasser le Père Noël... Bon, j'aurais peut-être dû demander de l'argent... Cependant, il me semble que le pauvre Papa Noël soit lui-même ruiné...

Et vous? quelle est votre liste au Père Noël??

Posté par profrancais à 19:14 - Commentaires [3] - Permalien [#]