26 février 2008

Devenue un moine reclus

Comme le montre le titre de ce billet, je dédicace ce dernier à toutes celles et à tous ceux qui révisent en ce moment leurs examens, et, plus particulièrement, à ceux (même si j'aurais plutôt tendance à dire "celles") qui travaillent leur CAPES de Lettres Modernes (pour ceux qui n'auraient pas suivi, on trouve souvent l'expression "moine reclus" dans Le Roman de Renart, oeuvre au programme d'ancien français).

Voilà pourquoi cela fait longtemps que je n'ai pas écrit ici. En vérité, je n'écris plus ailleurs non plus, si ce n'est sur mes fiches de révisions... Je ne dessine plus non plus... Je ne sors plus.. Je ne vois plus personne... Et cette maudite solitude commence à bien me peser. Si au moins, si seulement, hélas, elle pouvait payer...

"Mes" élèves aussi me manquent. J'ai eu un appel de l'établissement au sein duquel j'avais effectué le remplacement de janvier. Malheureusement, le remplacement, cette fois, tombait très mal: une semaine juste avant les écrits. Totalement impossible. Non seulement, je dois travailler, mais je dois aussi me reposer pour être en forme pendant trois horribles jours d'intense stress et concentration.

D'ailleurs, je vais aller au pays des rêves maintenant, avant de retrouver mon bon Seigneur: le CAPES. Peut-être que d'ici trois semaines, un prince charmant viendra me réveiller? Enfin, ne vous inquiétez pas, j'ai un bon réveil. Je reviendrai donc par ici après les écrits, avec ou sans conte de fées!

Posté par profrancais à 21:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur Devenue un moine reclus

Nouveau commentaire